NAROD MA PRAVO SE BRANIT
poniedziałek, 01 listopada 2010
Korešpondencia s francúzskym prezidentom Sarkozym
Napsal sowa (») dnes v 13:17 v kategorii Svetové združenie bývalých československých politických väzňov,
Sdílet 
svec/sarkozy.jpg

Nicolas Sarkozy pośrodku. Matka prezydenta Francji żydówka z Grecji Andrée Mallah poślubiła w 1949 r. Paula Sarkozy, który w 1948 r. wystąpił z Legii Cudzoziemskiej ze względu na stan zdrowia.

de.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Sarkozy 

                                                                          Korešpondencia s francúzskym prezidentom Sarkozym  už nemá význam, pretože prezident ju ignoruje a len formálne odstupuje inštitúciám, ktoré o riešenie problému, legionárov okradnutých o žoldy, nemá záujem. Uverejňujeme posledný list dcéry býv. legionára S. Kakošovej, ktorou ukončujeme ďalšiu korešpondenciu s predstaviteľmi Francúzska.  Rozhodli sme sa obrátiť sa so sťažnosťou na inštitúcie EÚ, poslancov európskeho parlamentu, medzinárodné inštitúcie zaoberajúce sa porušovaniam ľudských práv a zahraničné média.  

  • Posledný list S. Kákošovej prezidentovi zo dňa 2.11.2010

      Slávka Kakošová,  Obchodná  253, 072 22 STRÁŽSKE

    Monsieur le Président
    Nicolas Sarkozy
    Présidence de la République francaise
    Palais de  l’ Elysée,

    F - 75000 Paris                                                                     Strážske 2.11.2010

    Monsieur le Président.

    Le 30 septembre 2009 j´ avais vous adressé la prière et la demande de m´aider dans l´affaire de la solde jusqu´ à présent nonpayée de mon père qui avait été en tant que le membre de la Légion Française le participant des combats au Viêt-nam ou il se trouvait en captivité et finalement il avait été condamné par le régime communiste tchécoslovaque pour son service en légion.
    La République francaise refuse à mon père ainsi qu´aux ses combattants payer les soldes justifiant que la période de péremption de 30 ans. Elle ignore le fait qu ce n´était pas possible à cause de l´existence du rideau de fer et même que ce payement proféré les menaces d´autres persécutions de la part du régime communiste.

    Vous aviez cédé ma lettre au Ministère de la Défense d´où j´ai reçu le 21.12.2009 la réponse formelle Réf: 3975 COM.LE/EM/DRHLE/ BALE/CHF du service de la légion étrangère sur laquelle je vous réponds par cette voie.
    Je remercie pour les reconnaissances à mon père. De la part de République française remarquable, il est bien de lire cela mais je dois contredire. Dans la lettre la France objecte citant la période de péremption au cours de laquelle mon père pouvait réclamer ses droits.
    Comprenez donc que dans ce temps il a été emprisonné, il devait donc écrire de son cachot? Le régime communiste avait été sans compromis, simplement ce n´était pas possible.

    Avec telle réponse je ne serai jamais contente, je ne serai jamais d´accord avec cette attitude parceque de nouveau légalise l´entôlage des légionnaires de leurs soldes difficilement gagnées et par ce fait l´endommagement de leurs familles qui ont le droit moral à cet héritage des légionnaires lesquels avaient été sacrifié leurs vies et la santé pour les intérêts de la France.
    Je vous demande où est le solde de mon père?
    Il avait été en légion gratuitement?
    Même vous travaillez pour les mots de la reconnaissances?
    Je répète de nouveau, mon père durant sa vie n´avait reçu aucune récompense, ni un centime de la Légion étrangere française. Il n´avait apporté que la malaria, le typhus passé et tas de problèmes.
    Monsieur le Président,  je vous demande de nouveau, examinez vos pas, ne retardez pas la solution de cette injustice commise aux légionnaires et leurs familles. Nous avons attendu longtemps, les années passent, les gens meurent et il y a en beaucoup et parmi eux mon père ont fini leurs vies sans attitude honnête et de principe de la part de la France laquelle se comporte tant qu´une marâtre insensible et avare.

    Monsieur le Président, je vous demande au nom des autres de s´employer au titre de votre compétence et de l´autorité d´État à payer le solde de mon père pour 2 ans y compris les taux pour un demi-siècle. Si les demandes et les prières des familles des légionnaires endommagés
    continueront à être ignorées, je serai forcée porter plainte è la Cour européenne par laquelle je demanderai même le dédommagement pour deux ans de captivité en Indonésie, pour le détriment psychique durant toute la vie et la santé bouleversée de mon pere décédé.
    J´ai tous les documents. Je n´ai peur de rien, j´ai la conscience nette, je ne veux rien que ne m´appartient et je ne touche les biens de personne.

    Pour ce fait je serai obligée de renseigner les médias. J´ai 39 ans, je suis mariée j´ai deux petits enfants et assez de temps pour réussir dans cette affaire. C´est mon devoir moral en ayant le respect pour mon père et touts les combattants lesquels la France avait été rejeté comme une affaire sale et en plus les avait volé des soldes propres nonpayées.
    Je vous remercie pour votre compréhension.

    Slávka Kakošová

    Annexes:
    - la lettre du 30.9.09
    - la réponse du Ministere de la Défense du 21.12.09.

    http://www.szcpv.org/fcl/prezident6.html 

  • http://sowa.quicksnake.cz/Svetove-zdruzenie-byvalych-ceskoslovenskych-politickych-vznov/Korespondencia-s-francuzskym-prezidentom-Sarkozym

  • Archiwum
    Zakładki:
    EU-Fotos
    FREUNDE - PRZYJACIELE
    IN POLEN - W POLSCE
    KOSIEWSKI
    Księga - Gästebuch
    KULTUR
    LITERATUR
    Narodowi socjaliści - komuniści - inne
    NASZE - UNSERE
    POLONIA i Polacy za granicami RP
    SOWA
    SOWA RADIO
    SOWA VIDEO
    UNIA & POLSKA
    YES - POLAND
    Free Image Hosting at www.ImageShack.us Sowa Magazyn Europejski